En savoir plus sur la méningite souche W

 
Depuis octobre 2016, 3 cas de méningite souche W sont survenus au sein de l’Université de Dijon provoquant 2 décès.


Qu’est-ce que la méningite ?

La méningite est une infection caractérisée par une inflammation des enveloppes du cerveau. Elle est généralement causée par un virus mais dans certains cas, une bactérie, un champignon ou un parasite peuvent aussi être en cause.

Dans le cas de la communauté étudiante du campus de Dijon, les trois cas d’infection sont dus à la bactérie méningocoque de souche W.
Il existe plusieurs souches de méningocoque : A, B, C et W.

 

Comment contracte-t-on la maladie ?

La bactérie méningocoque, exclusivement retrouvée chez l’homme, ne survit pas en milieu extérieur (il n’y a donc aucune mesure à prendre en ce qui concerne la désinfection de locaux).

Pour contracter la maladie, vous devez être en contact plus d’une heure avec des postillons d’une personne infectée même si cette personne n’a pas de symptômes de la maladie.

 

Quels sont les symptômes de la méningite ?


 

Pourquoi une campagne de vaccination ?

Les investigations ne montrent pas de contact direct entre les étudiants touchés ce qui signifie que vous pouvez être porteur de la maladie et la transmettre à un proche sans être vous-même malade. La vaccination demeure ainsi le meilleur moyen de protection.

 

Comment fonctionne le vaccin ?

Le vaccin utilisé est sans danger et protège contre les souches A, C, Y et W.
Il est administré en une seule dose et ne nécessite pas de rappel.

Au moment de la vaccination, un microbe inactif des souches A, C, Y et W de la méningite sont injectés dans votre corps.
Votre corps fabrique alors des anticorps qu’il va garder en mémoire afin de détruire le microbe la prochaine fois qu’il le rencontrera.

Si vous êtes déjà vacciné contre les méningites des souches A et C, vous n’êtes pas protégés contre la souche W, vous devez donc vous faire vacciner !

 

Qui est concerné ?

Pour interrompre durablement la propagation du germe, tous les étudiants et les personnels du campus de Dijon sont invités à se faire vacciner, en 3 phases successives :

  • Phase 1 : les étudiants et personnels du pôle Economie et Gestion, où étudiait la jeune fille récemment décédée (1 000 personnes), du 4 au 6 janvier 2017.
  • Phase 2 : les étudiants et personnels du bâtiment voisin Droit-Lettres (8 à 10 000 personnes), du 9 janvier au 20 janvier.
  • Phase 3 : le reste du campus de Dijon (20 000 personnes), à partir du 20 janvier.

La vaccination se fait gratuitement dans la salle « Multiplex », du lundi au vendredi, de 9h à 17h !
La mobilisation, l’information et la planification des passages des étudiants est assurée par l’Université.

 

Pour toutes questions, un numéro vert est à votre disposition
du lundi au vendredi de 9h à 17h
0 805 200 550

 

Si vous ne bénéficiez pas de cette campagne et que vous souhaitez être vacciné, vous pouvez prendre contact avec votre médecin traitant (le vaccin est pris en charge à 65% par la Sécurité sociale).